Un partenariat Aedes - Innovateur d'assurances SantéVet

Wouf ! Wouf ! 
Petit tour sur nos dernières actus!


L’abandon des animaux : un phénomène cruel mais pourtant bien réel

26/6/2020
abandon2
Il y a quelques semaines, nombreux sont ceux qui ont appris l’existence de Fiona, cette chienne belge de 5 ans, retrouvée agonisante et affamée dans un appartement vide de Wavre.

Lorsqu'elle a été récupérée par un refuge, l’animal ne pesait plus que 7 kilos, était déshydratée et vivait dans ses excréments.

La mise en lumière du « cas Fiona » révèle qu’il ne s’agit pas d’un acte isolé…

Chaque année, des milliers d’animaux sont lâchement abandonnés par leur maître dans le monde entier. Un réel acte de cruauté, pourtant bien présent dans notre société actuelle…

journee-abandon

Pourquoi abandonner son animal ?

Les raisons peuvent être multiples : des portées inattendues, des pertes d’intérêt envers l’animal, des changements de domicile, des comportements problématiques de l’animal, des difficultés financières, la perte d’un emploi, la naissance d’un enfant, des problèmes conjugaux ou des soucis de santé du maître…

L’animal est alors laissé dans la rue, sur la voie publique, en pleine campagne ou encore au beau milieu d’une forêt. Seul et complètement livré à lui-même, il doit alors faire face à de nombreux dangers pour sa propre survie (accidents, pièges, faim, soif, errance…).

Certains l’abandonnent en l’amenant directement dans un refuge, lieu destiné à la base pour accueillir des animaux perdus. En agissant de la sorte, les maîtres se déculpabilisent, en se convaincant que de toute façon, ils retrouveront un jour ou l’autre un nouveau maître.

Abandonner son animal : un délit ?

Depuis 1976, l’abandon d’un animal est un délit et est considéré comme un véritable acte de cruauté, au même titre que la maltraitance animale.

En Belgique, le code Wallon du bien-être animal est d’ailleurs entré en vigueur le 1er janvier 2019. Il reconnait la sensibilité des animaux et interdit l’abandon sauvage d’un animal (c’est-à-dire sans transfert direct de responsabilité de l’animal). Les amendes peuvent être élevées mais malheureusement, il est encore aujourd’hui difficile de trouver ceux et celles qui abandonnent.

Journée mondiale contre l’abandon des animaux

Dans le but de sensibiliser le grand public, les institutionnels et les politiques, l’association Solidarité-Animal a pris l’initiative en 2019 de créer chaque dernier samedi du mois de juin une journée mondiale pour lutter contre l’abandon des animaux. Cette année, elle aura lieu le samedi 27 juin prochain.

Pourquoi cette date ? Un pic d’abandons d’animaux est souvent constaté à cette période, juste avant les vacances d’été. Les personnes ne s’organisent pas bien avant d’entamer leurs congés : l’animal est alors considéré comme une contrainte et l’abandonner est un moyen ‘facile’ de s’en décharger.

Pour tout savoir sur la journée mondiale de l’abandon des animaux : https://en.journeemondialecontrelabandon.com/

Comment agir contre tout ça ?

Afin de lutter quotidiennement contre cet acte cruel, plusieurs solutions existent :

  • La Charte du maître responsable :

    Lancée en 2020, cette charte permet à chaque maître de s’engager officiellement vis-à-vis de son animal en adhérant à 15 engagements. Retrouvez la charte complète ici : https://www.journeemondialecontrelabandon.com/charte-maitre

  • L’identification et l’enregistrement obligatoire de l’animal :

    Grâce à cette obligation, il est maintenant plus facile de retrouver les propriétaires des animaux abandonnés.

  • Des associations ou des fondations d’aide aux animaux
  • Des groupes de soutien sur les réseaux sociaux
  • Des dons pour des refuges afin de continuer à les aider à venir aider les animaux
  • Donner de son temps pour offrir des promenades à ces animaux en cage
  • Devenir famille d’accueil le temps que l’animal retrouve un nouveau maître

Sources :

Mathilde LAMBERT
Suivez-nous sur Instagram

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Quis ipsum suspendisse ultrices gravida. Risus commodo viverra maecenas accumsan lacus vel facilisis.

Suivez-nous sur